• Paul Verlaine (1844 - 1896)

     

    Il pleure dans mon cœur

    Il pleure dans mon cœur
    Comme il pleut sur la ville ;
    Quelle est cette langueur
    Qui pénètre mon cœur ?

    Ô bruit doux de la pluie
    Par terre et sur les toits !
    Pour un cœur qui s'ennuie,
    Ô le chant de la pluie !

    Il pleure sans raison
    Dans ce cœur qui s’écœure.
    Quoi ! nulle trahison ?...
    Ce deuil est sans raison.

    C'est bien la pire peine
    De ne savoir pourquoi
    Sans amour et sans haine
    Mon cœur a tant de peine !

    **********

     

    Paul Verlaine (1844 - 1896)

    Es-tu brune ou blonde ?

    Es-tu brune ou blonde ?
    Sont-ils noirs ou bleus 
    Tes yeux
    Je n'en sais rien mais j'aime leur clarté profonde, 
    Mais j'adore le désordre de tes cheveux

    Es-tu douce ou dure ?
    Est-il sensible ou moqueur,
    Ton cœur ?
    Je n'en sais rien mais je rends grâce à la nature
    D'avoir fait de ton cœur mon maître et mon vainqueur.

    Fidèle, infidèle ?
    Qu'est-ce que ça fait,
    Au fait.
    Puisque toujours dispose à couronner mon zèle
    Ta beauté sert de gage à mon plus cher souhait.




  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :