• Knut Hamsun - La Faim - Norvège

     

    Knut Hamsun - La Faim

    L'histoire se déroule à Christiana ( aujourd'hui Oslo ).
    Un jeune homme quitte la chambre qu'il louait : il n'a plus un sou et préfère s'éclipser discrètement. La faim le tenaille. Journaliste, il écrit des articles qui sont trop rarement acceptés ; l'espoir renaît quand l'un deux est enfin publié.
    Il peut reprendre une chambre et s'offrir quelques bons dîners.
    Bien vite, cependant, il est de nouveau à la rue, le ventre vide.
    La faim est toujours là, avec son cortège de souffrances physiques et morales : il s'évanouit, recrache tout ce qu'il avale ou sombre par instant dans la folie.
    Il vit un bref et intense amour avec une jeune inconnue, qu'il appelle dans ses délires " la princesse Ylajali ". Une hôtelière le tolère chez elle pendant quelque temps. Puis, la faim revient.
    A bout de forces, il s'engage sur un bateau et quitte la ville.

    **********

    Knut Hamsun - La Faim - Norvège

    La Faim est un roman d'une grande intensité. Son titre résume à lui seul l'ouvrage tout entier. L'intrigue est aussi limitée que possible, et un thème unique occupe tout le livre : la faim.
    C'est elle qui motive les actions du héros, et il ne désire plus qu'une chose : en finir avec cette atroce sensation.
    Une oeuvre extraordinaire qui ne ressemble à aucune oeuvre connue.

     Avec " La Faim ", Knut Hamsun parvient à nous décrire les obsessions de son personnage sans jamais nous ennuyer. Il est d'ailleurs impossible de lâcher le roman avant de savoir ce qu'il advient de cet homme qui, pour son art, est prêt à souffrir les pires humiliations et difficultés.

    Le personnage principal se retrouve toujours dans les mêmes situations sans jamais ennuyer ou lasser son lecteur. Dans chaque partie du récit, on retrouve la même structure : le héros tente d'écrire un article qui le rendra célèbre et lui permettra de vivre de sa plume. Il n'y parvient pas et se retrouve à la limite de l'indigence. Quand sa situation semble totalement désespérée et que l'on s'attend à le voir mort dans les pages qui suivent, il parvient à terminer son article et à le faire publier.

    Il n'y aurait pu avoir meilleur titre à ce livre que " la Faim "; c'est elle qui domine le récit et qui mène le narrateur dans une spirale qui semble sans fin.

    L'intrigue est aussi limitée que possible et un thème unique occupe tout le livre : la faim. C'est elle qui motive les actions du héros, et il ne désire plus qu'une chose : en finir avec cette atroce sensation. On apprend rien de plus : on ignore jusqu’au bout ce qui l'a conduit à son misérable état. Il n'a pas de nom et le lieu n'a aucune importance - seul l’intéresse la psychologie du personnage. Il nous présente un long monologue ou le héros contemple son affaiblissement physique et intellectuel, avec toujours beaucoup de lucidité. Cet homme est résigné : il n'adresse qu'à Dieu sa colère, jamais à un de ses semblables.   

    Mourir de faim, un sort bien peu enviable, décrit avec beaucoup d'émotions par le Nobel de littérature 1920.

    Octave Mirbeau écrivait : " Je voudrais parler aujourd'hui d'un homme singulièrement doué, d'un personnage original et puissant qui mérite, à tous égard, l'attention des lettré et des curieux d'âmes peu banales. Il s'appelle Knut Hamsun, et son éditeur vient de nous révéler une oeuvre extraordinaire de ce Norvégin : La Faim.

    Extrait

    Place du grand marché, je m'assis sur un des bancs près de l'église. Grand Dieu! Comme l'avenir commençait à me paraître sombre. Je ne pleurais pas, j'étais trop fatigué pour cela. Au comble de la torture, je restais là sans rien entreprendre, immobile et affamé.Ma poitrine surtout était en feu, j'y ressentais une cuisson tout particulièrement pénible. Mâcher des copeaux ne servirait plus à rien; mes mâchoires étaient lasses de ce travail stérile et je les laissai au repos.

    **********

    Knut Hamsun - La Faim - Norvège


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :