• John Buchan - Les Trente-Neuf Marches

     

    Richard Hannay, sud-africain et ingénieur des mines, revient à Londres pour mener une vie tranquille, voire monotone. Un jour, son voisin, paniqué, lui raconte une histoire d'espions et de complots contre l'Angleterre, menaçant même l'Europe tout entière. Hannay accueille l'homme mais le découvre assassiné le lendemain même dans son appartement. Il s'ensuit une course poursuite à travers l'Ecosse et ses paysages vallonnés.

    Vingt jours pour échapper à ses poursuivants, fuir à travers l'Ecosse, déjouer les stratagèmes, sauver l'Europe et la paix... Vingt jours d'une course infernale qu'il faut absolument gagner. 

    **********

    Pouvoir et secret, deux des données essentielles sur lesquelles John Buchan fonde une oeuvre qui aborde des genres aussi divers que le roman d'aventures, l'espionnage, la science fiction, le fantastique, l'essai historique ou politique, la poésie et la biographie. Cet éclectisme correspond bien aux différents visages d'un homme qui n'est véritablement connu, en notre pays, que pour être l'auteur d'un roman, Les Trente-Neuf Marches, qui inspira Sir Alfred Hitchcock et deux autres cinéastes. 

    Si peu de gens ont lu le roman, tout le monde connaît l’adaptation qu’en a fait Alfred Hitchcock au cinéma – un thriller magistral inspiré d’une des aventures d’un héros né en 1917…

    Les Trente-Neuf Marches est un court récit d'aventure, mené à un rythme trépidant. Richard Hannay trouve refuge dans un endroit reculé et sauvage : l'Ecosse. A partir de là, le héros n'aura aucun moment de répit. Il devra trouver les moyens les plus fous pour se cacher, comme se déguiser en laitier, remplacer un casseur de pierres ou soutenir un candidat libéral aux élections locales. Le récit des aventures de Richard Hannay est totalement rocambolesque et parfois improbable.
    Il est accueilli par tout le monde, personne ne e méfie de lui, même lorsqu'il explique qu'il est recherché par la police pour meurtre ! Le récit nous emporte avec bonne humeur et humour.

    Ne dit-on pas qu'avec le fameux " Double assassinat de la rue Morgue " Allan Edgar Poe est à l'origine du roman policier ? Nous pourrons dire que John Buchan est de son côté le précurseur et sans doute l'inventeur du futur roman d'espionnage. 

    Un classique qu'il faut (re)découvrir. 

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :