• Henning Mankell - Meurtriers sans visage

    En pleine campagne, près de la petite ville d'Ystad, au sud de la Suède, un fermier découvre le corps sans vie de son voisin, atrocement massacré.

    La femme du malheureux ne vaut guère mieux : étranglée par u curieux noeud coulant, elle n'aura que le temps de murmurer "étrangers" avant de décéder à son tour à l'hôpital. Qui peut bien avoir commis pareille horreur et dans quel but ?

    Et pourquoi le ou les assassins ont-ils nourri la jument du vieux couple ?

    **********

    Voici donc la première enquête du célèbre Kurt Wallander. Se démenant sans dormir dans la brume épaisse de la campagne suédoise, le commissaire perce avec une grande rationalité et froideur les histoires les plus alambiquées. On découvre un héros attachant, en proie à ses démons, qui lance magistralement une série policière transcendante.

     Mankell réussit haut la main ce défi de renouveler un genre qui a force d'être exploité laisse peu de place à la surprise et au suspense. L’enquête est menée comme il se doit, des hauts des bas, on court après un ou des tueur. Analyse des faits, réunion d'équipe... et son dénouement toujours dépassant les espérances du lecteur blasé par tant d’enquêtes bâclées.

    Comment ne pas apprécier le commissaire Kurt Wallender ? Comment ne pas trembler face à la rage meurtrière du tueur qui sévit dans cette région de la Suède ? Un polar où l'enquête est minutieuse, tout en détail et subtilité et au réalisme surprenant.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :