• Vittorio Alfieri ( 1749 - 1803 )

    Vittorio Alfieri ( 1749 - 1803 )

    Sombres pensée inquiètes

    Vittorio Alfieri ( 1749 - 1803 )

    Jamais, si longues si nombreuses sont mes peines,
    Je ne pourrais entièrement te les conter ;
    Dans la noire inquiétude dont mon âme est pleine,
    Je ne sais même pas ou arrêter mes pas.

    Ma misérable vie se traine, vagabonde,...
    Les lieus ou je ne suit me semblent les meilleurs
    Seul m'est serein l'air que je ne respire pas,
    Et je chasse toujours le bonheur devant moi.

    Même si je rencontre un plaisir simple et neuf,
    Quelque aimable colline, un pré, une fontaine,
    Je n'en retire que douleur et pensées sombres.

    Tu n'es pas avec moi ; cette angoisse suffit
    A toute te les dire, et si je veux décrire
    Mon triste état, je ne le peux qu'avec mes larmes.

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :