• Maurice Renard - Le péril bleu

     

    Maurice Renard

    De bien mystérieux vols ont lieu dans le pays de Bugey dans l'Ain, et le butin en est bien étrange : des pierres, des végétaux, quelques animaux, mais surtout, les voleurs ne laissent aucune trace de leur passage. Deux ouvriers itinérants sont suspectés, mais ils disparaissent eux aussi. Et l'affaire devient plus sérieuse, plusieurs personnes sont enlevées. Le bruit court que les responsables de ces disparitions pourraient être les Sarvants, nom désignant des fantômes, des esprits ou des lutins, des entités mystérieuses. Tout ceci n'empêche pas Jean Le Tellier, astronome à Paris, de passer quelques jours de vacances dans la maison de sa belle-famille, mais sa propre fille est enlevée en compagnie de deux amis. Jean Le Tellier démarre ses recherches...

      

    Maurice Renard

    Cette histoire baigne dans l'étrange et le fantastique. Suite à la disparition de certains membres de sa famille, Le Tellier va faire une découverte capitale : le fameux péril bleu. L'histoire qui débutait par le folklore rurale finit par sonder les profondeur de l'espace.   

    Un roman monté comme un mécanisme d’horlogerie : tout a sa place, tout fonctionne. Il réussit – conjonction unique – à marier fantastique et science-fiction, dans une atmosphère qui réunit la fraîcheur de la Belle Epoque et le charme du « polar » naissant. 

    Ecrit en 1909, ce roman de merveilleux scientifique, sans doute suscité par l'avènement de la conquête de l'air, n'a rien perdu de son charme ni de son éclat. Un moment de bonheur et de plaisir écrit dans une langue riche et soignée comme on le faisait à l'époque. 

    Un chef-d'œuvre de l'aube de la SF, dont les rides forment un masque de poésie.

    **********

      

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :