• Jean Anouilh - Le Voyageur sans bagage

     

    Jean Anouilh - Le Voyageur sans bagage

    Gaston est un amnésique de guerre que réclament des familles endeuillées. Après 17 ans passé tranquillement dans un asile, il est conduit chez les Renaud. Gaston se montre réticent devant l'empressement des Renaud, sûrs de reconnaître en lui leur fils Jacques. Cette famille lui envoie, en effet, l'image d'un garçon cruel avec les animaux, avec sa mère, avec son frère, d'un escroc qui a estropié son meilleur ami... Sa belle soeur Valentine lui rappelle une cicatrice dans le dos. Tout cela est vrai mais Gaston refuse de revêtir ce passé infâme, voulant au contraire, choisir son histoire. Apparaît alors un petit garçon anglais dont toute la famille a péri dans un naufrage et qui a besoin d'un neveu pour toucher un héritage. Gaston, par le subterfuge d'une fausse lettre où il est question de sa cicatrice, accepte cette nouvelle identité, bien plus légère à porter.

    **********

    Jean Anouilh - Le Voyageur sans bagage

    Cette pièce " noire " finit ainsi dans un climat " rose " de fantaisie.  Anouilh a repris le personnage du Siegfried de Giraudoux pour en faire un être touchant. Meurtri par des blessures personnelles, nostalgique de sa vie sereine d'orphelin à l'asile, lassé de cette recherche d'identité qu'on lui impose, il éprouve une méfiance instinctive vis-avis des autres. Ainsi, toute la pièce baigne dans une ambiance plus pathétique que dramatique, abandonnée par endroits pour des scènes franchement comiques entre les domestiques.

    Refusant d'endosser un passé de mesquine turpitudes qui tâche sa conscience, comme bien des personnage d'Anouilh, Gaston incarne la révolte devant toute forme d'impureté (argent - tromperie - infidélité), devant un destin auquel finalement on n'échappe pas. Malgré le climat général de méfiance envers la famille, Anouilh arrive à nous attendrir dans le dialogue final, lucide, simple et franc, entre Gaston et le petit Anglais.

    Jean Anouilh - Le Voyageur sans bagage

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :