• Clifford D. Simak - Le Pêcheur

    Clifford D. Simak - Le Pêcheur

     

    Finalement les fusées étaient trop lentes. Mieux valait confier l'exploration spatiale à des hommes aux pouvoirs télékinésiques prononcés. Leurs facultés psi leur permettaient, sans se déplacer corporellement, de projeter leur esprit jusqu'aux étoiles. Leur centre, surnommé l'Hameçon, commercialisait ensuite les idées et les techniques que les explorateurs avaient rapportées des planètes lointaines.

         Mois lorsque Shepherd Blaine ramène une entité extra-terrestre qui a pénétré son esprit, il sait que, dans un tel cas, l'Hameçon ne prend pas de risque : on supprime l'explorateur qui n'est plus totalement humain. Il lui faut fuir mais, hors de l'Hameçon, les hommes doués de facultés psi sont massacrés par la foule qui a peur d'eux.
      
    **********

    Clifford D. Simak - Le Pêcheur
     
     
    Clifford D. Simak dénonce les dérives d'un système devenu monopole : les moyens employés pour réussir, la non répartition des richesses et surtout la mise à l'écart d'une partie de la population en raison de ses différences. Dans une généreuse perspective humaniste.
     
    Le pêcheur est une illustration classique du thème des mutants : comparés à diverses minorités défavorisées (Amérindiens, mais aussi les noirs et le juifs), ceux qui détiennent des pouvoirs parapsychologique sont victimes d'un racisme américain qui nuit aussi à la prospérité même de ceux qui en sont coupables. 
     
    De tout temps, le monde a regorgé d'êtres humains aux facultés particulières, extra-sensorielles, dons de voyance ou de télékinésie, télépathie ou prescience ! Et, comme de juste, de tout temps, ces hommes et ces femmes ont été pourchassés et tus parce qu'ils étaient craints. Après tout, la peur de l'inconnu est et reste la plus grande peur de l'homme ! 
     
     
    La télékinésie dans ce récit est très bien rendue, lire dans les pensées des uns, envoyer des images dans les esprits des autres : un coup de maître. 
     
     Simak fait des PK l’avenir de l’humanité.
    Un avenir qui ne s'annonce pas sans l'exclusion, en l’occurrence d'être " pas comme tout le monde " et les PK en font partie.
    Clifford nous parle de cette différence avec une étude et une philosophie propre à son univers. 
     
    La magie de Simak opère toujours : nous conter des histoires d'ailleurs, d'un autre temps, avec une technologie future mais sans jamais renoncer à ses amours, celui de la terre, celui de la tolérance.
     
    Une histoire qui va au delà de la science-fiction classique.
    Un livre qui se lit d'une traite et qui pose les bonnes questions et qui nous invite à la réflexion.  

     

     

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :