• Walter Scott - Quentin Durward

    Quentin Durward, jeune noble écossais désargenté, se rend à la cour du roi Louis XI pour prendre du service dans la garde écossaise. Louis XI lui confie la comtesse Isabelle de Croye - vassale du duc de Bourgogne dont elle a fui la cour pour ne pas épouser le comte de Campo Basso - avec pour mission de la mener à la cour du prince-évêque de Liège. Le roi n'est pas fâché de soustraire Isabelle à son suzerain. 
    Par opportunisme politique, il envoie cependant les deux jeunes gens dans une embuscade, espérant qu'ils seront fait prisonniers par un cruel brigand errant, Guillaume de La Marck, dit le Sanglier des Ardennes. 

    Quentin, qui sent naître en lui un tendre sentiment, partagé, pour Isabelle, déjoue le piège et conduit la comtesse à Liège...

    **********

    Dans cette fresque historique, si Quentin Durward et Isabelle de Croye ont toutes les qualités qu'on peut attendre de héros romantiques, Walter Scott s'attache surtout à peindre Charles de Bourgogne, fastueux et emporté, supportant mal la tutelle royale, et Louis XI à l'esprit retors , s'adonnant à une piété toute d'apparences et entouré de personnages inquiétant comme Olivier Le Dain ou le cardinal La Balue, inventeur des fameuses cages où lui-même finira ses jours. Louis XI, cependant, agrandit son royaume, réorganisa l'armée et favorisa l'économie en introduisant l'industrie de la Soie à Lyon et à Tours et en instituant les foires de Lyon et Caen. 

          

     

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :