• Primo Levi - Si c'est un homme

     

    Personne ne peut oublier les photos en noir et blanc de prisonniers en tenues rayées derrière les barbelés entourant les camps nazis, comme sur la couverture de ce livre témoignage.

    Car ceci est un récit autobiographique relatant son expérience de survivants du camp de concentration d'Auschwitz.

    L'entrée dans le camp est une initiation dégradante : nu, les cheveux tondus, son numéros d’identification du camp est tatoué sur son avant-bras. Levi se rend compte qu'il doit apprendre les lois de la réalité incompréhensible qui sera désormais la sienne.

    "Si c'est un homme" est le récit d'une expérience de survie dans un univers concentrationnaire particulièrement inhumain. Seuls les plus forts mentalement et physiquement peuvent s'en sortir. Il faut tenir la nuit pour ne pas aller uriner car le sceau est bientôt plein et il faudra se charger d'aller le vider dehors dans la nuit glacée... Il ne faut pas se mettre en début de queue pour la soupe, elle n'est pas remuée et le meilleur est au fond... et tenir jusqu'au printemps... il fera moins froid. 

    De formation scientifique, il est chimiste, Primo Levi nous donne un récit au ton étonnamment neutre et ce malgré les terribles souffrances, la faim, le froid, la peur, l'absence de solidarité entre prisonnier... qui "organisent" avec autorité et quelques fois avec violence la vie quotidienne des camps.

    Ce livre est d'une puissance évocatrice incalculable, un plaidoyer inégalable à préserver coûte que coûte pour les générations futures. Ne jamais oublier !

    " J'ai eu la chance de n'être déporté à Auschwitz qu'en 1944 " écrira-t-il. Des mots qui font mal. Comment peut-on employer les mots "chance" et "déportation" dans une même phrase. Des mots étant inexorablement contraires l'un de l'autre...

    Ce livre est plus fort que des centaines de volumes écrit sur les camps nazis. Dans ce livre, pas de haine envers les allemands, mais une analyse de la nature humaine dans l'état de malheur absolu. Ce témoignage nous poursuis bien après avoir refermé le livre.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :