• Mary Webb - Sarn

     

    Prue Sarn, la narratrice, est affligée d'un bec-de-lièvre. Dans les croyance local, elle est considérée comme maudite. Son frère Gédéon, dit Sarn, a juré, à la mort de leur père, de devenir riche.
    Elle nous raconte le quotidien dans la ferme, l'amour de Jancy qui aime son frère qui refuse de l'épouser avant de s'enrichir par un travail de ferme dur et acharné. Gédéon travaille sans relâche afin de sortir sa famille de la pauvreté. Prue Sarn est aussi dotée d'un courage et d'une force de caractère à toute épreuve. Elle tient ainsi tête à son frère qui est implacable dans son objectif de réussite, à ceux qui l'insultent et aussi pour avoir le droit d'aimer malgré sa difformité. Elle est secrètement tombée amoureuse du tisserand Woodseaves, le plus bel homme du village...

    **********

    Comme Emily Brontë, Mary Webb sait évoquer la nature avec poésie et nostalgie. C'est un roman envoûtant quelle nous a légué plein de bruit et de fureur, de brumes et de murmures, d'incendie, de poison, de violences et de beautés où l'ordre triomphe du désordre, ou l'amour universel l'emporte sur la passion égoïste.

    Une histoire belle, émouvante, universelle avec un amour passionné et une cruauté des autres face à sa différence physique. Un combat qu'elle va mener tambour battant . Ce livre est une leçon de vie et de courage.

    Un classique qu'il faudra (re)découvrir, une découverte à faire

     

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :