• Le Vampire - John Polidori

     

     En Angleterre, un jeune et riche orphelin rencontre un curieux mais charismatique personnage : Lord Ruthven qui ne tarde pas à le prendre sous sa coupe. Mais lors d'un voyage à Rome, le jeune homme s'aperçoit que le dépravé Ruthven s'amuse à répandre le malheur autour de lui. Pensant échapper à son influence néfaste, il s'enfuit en Grèce où il va rencontrer Ianthe , une jeune paysanne dont il tombe amoureux. Mais Lord Ruthven n'est pas loin et ne pas pas tarder à revenir tourmenter le pauvre Aubrey.

    **********

    Un soir, dans la villa Diodati, Lord Byron et les Shelley se lancent un défi : écrire une histoire de fantômes. 
    Lord Byron commencera Le Vampire, mais l'abandonnera finalement. Mary Shelley écrira le chef-d'oeuvre Frankenstein.

    Voici donc le seul autre texte qui sorti de ce défi. Le Vampire est la nouvelle dont Byron a écrit le début et qui fut achevé par Polidori, le secrétaire particulier du poète.

    Cette nouvelle courte et efficace dessine déjà une image du vampire qui se rapprochera de celle du Dracula de Bram Stoker. Celui-ci s'inspirera longuement de ce personnage.

     C'est une des premières histoires de vampire non pas monstre sanguinaire, mais chasseur raffiné et calculateur 

    Seul texte connu de Polidori, et œuvre unique, "Le Vampire" a pourtant fait date dans l'histoire de la littérature fantastique. Cette courte nouvelle a littéralement bouleversé l'imaginaire populaire et les croyances les plus arrêtées en matière de vampirisme. Le Vampire représenté sous les traits de Lord Ruthven est diurne et il évolue dans la haute société britannique. Sa damnation est de se nourrir du sang des femmes dont il tombe amoureux. Aubrey prend conscience hélas trop tard et à ses dépends de la condition de mort vivant de son ami. 

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :