• Jacques Sadoul - Trop de détectives

    June McNally, une riche Californienne, a réuni des amis spécialistes du roman policier pour un jeu de rôles.

    Assistées de Carol Evans, ex-agent de la CIA, elle doit être la victime d'un crime fictif. Les participants incarnent Sherlock Holmes, Hercule Poirot, Maigret, Philip Marlow, Columbo, Kay Scarpetta, Ellery Queen, le père Brown, et devront mener l'enquête. Le jeu débute bien et chacun va se coucher.

    Mais un tremblement de terre survient, le ranch est isolé du reste de la Californie.

    Tout le monde se réveille alors. Sauf June McNally : elle est morte, poignardée. Carol Evans, huit enquêteurs, le shérif local, cela ne fait-il pas trop de détectives pour démasquer
    le coupable ?  

    **********

    Carol Evans est une ex membre de la CIA avec une réputation de tueuse. Par peur des dommages collatéraux, elle fut mise en disponibilité tout en restant à la disposition du FBI pour des enquêtes particulières.

    Ce roman aborde un cas spécifique cher aux auteurs de polars, le crime en huis clos. Un crime impossible et...trop de détectives pour l'élucider.  

    Ce roman est véritablement jubilatoire. Les invités sont plus vrais que nature et joue leur rôle avec une quasi perfection, avec adresse et exagération. Chacun d'eux va s'exprimer, observer, raisonner, enquêter à la manière de...

    Un grand moment de lecture pour tout amateur de polar. 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :