• Erri De Luca - Le poids du papillon

     

     

    Il était une fois un chasseur qui avait tué une femelle chamois, laissant tout seuls deux petits. Le petit mâle a grandi, seul et loin de ceux de sa race, il est devenu le plus grand, le plus fort. Il a alors rencontré les siens, a combattu les autres mâles et est devenu le roi, disposant des femelles avant les autres, ensemençant la harde.

    Aujourd'hui, le roi des chamois sens le poids des ans, son règne déjà exceptionnelle long, il sait qu'un plus jeune et plus fort va venir le détrôner.

    Le chasseur, homme rude et solitaire, repart au soir de sa vie dans la montagne. Il veut vaincre ce roi des chamois, le défier, terminer son existence sur cette victoire.

    **********

    Erri De Luca nous offre en 60 pages, Une des plus belles fables intemporelles, un court récit d'une grande poésie, âpre et beau, qui touche à l'essence de la vie, à côté duquel il serait dommage de passer.

    Un livre incroyable, si petit et si puissant, il est le légèreté de l'air, la pureté de la neige, l'abrupte des montagnes, la virginité des hauteurs, le silence rugissant des solitudes, des mots qui épousent l'hivers et le vertige de l'homme et de la bête.

    L'écriture est sublime, lumineuse, les mots choisis, économes, savamment semés sous nos yeux, telles de petites étoiles propres à créer l'éblouissement.

    C'est une histoire de vieillesse et de fin de vie, c'est l'histoire d'un vieux chasseur et d'un vieux chamois, c'est une histoire pleine de tendresse et de poésie, c'est une histoire qui résonnera longtemps en nous. Une fois de plus, l'immense poète et grand amoureux de la montagne, Erri de Luca vise juste. En très peu de pages, il arrive à exprimer tant de choses.

     

    .


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :