• Agatha Christie - Dix petits Nègres - (R-U)

     

    Agatha Christie - Dix petits Nègres

    Tous ont reçu une lettre signée U. N. Owen leur enjoingnant de gagner l'île du Nègre pour des raisons diverses. Ainsi débarquent les invités de Mr Owen. Et tous ont un crime sur la conscience, une vieille histoire à se reprocher. Il règne ine étrange atmosphère dans l'île. Sur chacune des chambres, les hôtes peuvent lire une comptine apparemment anodine mais qui va bientôt révéler leur sort tragique.
    La chanson des dix petits nègres qui, méthodiquement, mourront les uns après les autres et qui représensent les dix invités.
    Un stratagème cauchemardesque a été mis en place pour les faire disparaître tous. Le meurtrier est parmi eux...

    **********

    Agatha Christie - Dix petits Nègres - (R-U)

     

    Parmi les plus connus des romans d'Agatha Christie, Dix Petits Nègres est sans doute un des mieux construits et un des plus inquiétants tant sont inéluctables les morts successives et programmées que le lecteur découvre. Les romans policiers d'Agatha Christie reposent toujours sur cette série d'éléments : une trame narrative complexe, une machination criminelle retorse, une réponse inattendue au problème posé, un texte truffé d'indices qui peuvent aider le lecteur actif à débusquer le coupable. Indices le plus souvent d'ordre psychologique puisque l'auteur ne manque jamais de raconter les antécédents de ses personnages. 

    Dix Petits Nègre illustre peut-être mieux que tout autre roman les rouages de l'écriture d'Agatha Christie. Tous les éléments sont là, encore accentués par l'intimité du cadre dans lequel se déroule le drame : l'île, île vierge  et mystérieuse, d'où l'on ne peut s'échapper et qui fonctionne comme une souricière.  

     

    Agatha Christie - Dix petits Nègres - (R-U)

    Jean Dutourd dira : " Il règne dans les romans d'Agatha Christie une décence racinienne. Elle compare modestement ses ouvrages à des puzzles ou à des problèmes de mots croisés. il émane de tous ces livres une bonhomie authentique, une gentillesse, une bienséance à la fois désuète, britannique et captivante. C'est la Jane Austen du crime. "

    Auteur de célèbre romans policiers, Thomas Narcejac est aussi un avide lecteur de tous ceux qui se sont illustrés dans le genre. Et en particulier des romans d'Agatha Christie, à propos desquels il écrit : " La première, elle a réussi les coups les plus spectaculaires de la murder-party, ne laissant souvent au autres romanciers que des variantes banales et compliquées. Entre ses mains, le roman policier perd sa violence, qui est indécente, ses terreurs, qui sont vulgaires, et trouve ce ton de bonne compagnie qui fait de lui le meilleur ami des heures de détente. Grâce à elle, le roman policier est devenu un indispensable élément de confort "

    Et pour terminer, une citation savoureuse de Winston Churchill : " Agatha Christie, la femme à qui le crime a le plus profité qu'à Lucrèce Borgia. "

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :